Des animateurs des radios communautaires des régions de Dosso, Niamey et Tillabéry formés sur les changements climatiques

31 July 2016
Author :  

Par Kané Illa
Le samedi 18 juin dernier, le Centre de presse de la station régionale de l’ORTN (Office de Radiodiffusion et Télévision du Niger) de Dosso, à 150 kilomètres à l’est de Niamey, a servi de cadre à un atelier de formation des animateurs des radios communautaires des régions de Dosso, Niamey et Tillabéry sur les changements climatiques.


Cet atelier a été organisé par le Réseau des Journalistes pour un Environnement Sain (RJES), dans le cadre de son projet «Conscientiser les populations rurales du Niger sur les changements climatiques, à travers les radios communautaires», financé par l’Ambassade de France au Niger à travers le Fonds d’Appui à la Société Civile du Sud (FASCS).

Lors de la cérémonie d’ouverture de l’atelier, le Coordonnateur national du RJES, M. Illa Kané, a précisé que le projet en question vise à outiller les animateurs des radios communautaires sur les questions des changements climatiques pour qu’à leur tour ils puissent sensibiliser les populations rurales sur les effets néfastes de ces changements climatiques et les mesures d’adaptation qu’elles doivent prendre pour y faire face.

Le Coordonnateur du RJES a ajouté qu’en plus des ateliers, le projet comporte aussi l’élaboration, en français et dans les différentes langues nationales du Niger, des émissions de sensibilisation et des lexiques sur les changements climatiques qui seront mis à la disposition des radios communautaires pour leur diffusion. Dans son discours d’ouverture de l’atelier, le Gouverneur de la région de Dosso, M. Abdoulaye Issa, a déclaré qu’à l’instar des autres pays, dont ceux du tiers-monde, «le Niger subit malheureusement les effets néfastes des changements climatiques».

Il a poursuivi en rappelant que dans sa Contribution prévue déterminée au niveau nationale (CPDN), soumise à la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCUNCC) à l’occasion de la 21ème Conférence des parties (COP) tenue à Paris (France) au mois de décembre dernier, «le Niger a retenu plusieurs actions d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques».

Parmi les actions d’atténuation, il a cité, entre autres, la séquestration du carbone ; l’aménagement durable des formations forestières ; l’amélioration du taux d’accès à l’électricité ; la réduction de la demande en bois énergie et la promotion des énergies renouvelables. S’agissant des actions d’adaptation, le Gouverneur Abdoulaye Issa a parlé, entre autres, de la restauration des terres agro-sylvo-pastorales ; de la régénération naturelle assistée ; de la fixation des dunes, l’aménagement des forêts naturelles ; de la plantation des haies vives et des espèces à usages multiples, ainsi que de la promotion de la foresterie privée.

Il a indiqué qu’au vu de toutes ses actions, le Niger «n’est pas resté les bras croisés face au phénomène des changements climatiques qui mobilise tous les pays du monde», même s’il a reconnu que «tous les efforts déjà accomplis et ceux à venir n’auront de véritables impacts que si les populations, notamment celles vivant en milieu rural et qui subissent directement les conséquences des changements climatiques, ne prennent véritablement conscience des dangers de ce phénomène».C’est pourquoi le Gouverneur Abdoulaye Issa a salué l’initiative du RJES qui, a-t-il expliqué, «est d’autant plus porteuse que les radios communautaires sont très proches des populations, parce qu’elles sont non seulement installés dans des villages, mais aussi et surtout parce qu’elles diffusent dans les langues du terroir».

La formation a été assurée par deux experts du Secrétariat Exécutif du Conseil National de l’Environnement pour un Développement Durable (CNEDD), assurant le point focal national des trois Conventions post Rio, dont celle sur les Changements climatiques. Il s’agit de M. Gousmane Moussa de la division changements climatiques du CNEDD et de Mme Issa Hamsatou Kaïlou, chargée de communication et des relations publiques du CNEDD. Le premier a fait une présentation d’ensemble sur les changements climatiques, tandis que la seconde a axé sa communication sur les techniques d’élaboration des émissions radiophoniques sur les changements climatiques.

715 Views
Super User

Suspendisse at libero porttitor nisi aliquet vulputate vitae at velit. Aliquam eget arcu magna, vel congue dui. Nunc auctor mauris tempor leo aliquam vel porta ante sodales. Nulla facilisi. In accumsan mattis odio vel luctus.

Login to post comments
--------- --------- --------- ---------
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…